Mode, Non classé

Boobs everywhere!

Hello tout le monde !

Aujourd’hui, je ne vais pas vous parler de ma propension à prendre des photos près des fleurs, ni de la réaction niaise que j’ai eu en craquant pour ce t-shirt. Je vais plutôt vous parler de boobs, de soutien-gorge et de pelotage!

ab

Durant une certaine période de mon enfance, j’étais obnubilée par les seins. J’adorais la poitrine plantureuse de ma maman. Elle était douillette et confortable si bien que  j’y ai fait les siestes les plus agréables de ma vie.  Le soutien-gorge m’intriguait également; Je trouvais que c’était un vêtement plutôt bizarre. Les bretelles me faisaient penser à une camisole de force. Cela dit, je me disais que cet affublement devait certainement être cool et utile puisque toutes les femmes qui m’entouraient en portaient. Parfois, en cachette, j’essayais ceux de ma mère par-dessus mes vêtements; je superposais sur mon  buste tous les soutiens-gorges que j’avais réussi à dénicher dans son armoire avant d’enfiler ensuite ses chaussures à talons. Ou alors, je mettais des gants de toilettes sous un pagne noué  autour de mes pectoraux et dans une démarche crabesque, je tortillais des hanches pour mimer à ma façon la quintessence de la féminité.a3

Mes grandes cousines avaient pour habitude de se déshabiller sous mes yeux, sans se douter que je scrutais et analysais avec minutie leur anatomie. Je comparais toujours mes deux piqûres de moustiques qui n’évoluaient pas à leurs pamplemousses  qui dodelinaient au dessus de ma tête lorsqu’elles se douchaient avec moi.  A4a5555

Et puis avec le temps, deux petites excroissances de la forme des citrons verts de mon jardin se sont dessinées sur mon buste. Le passage au soutif s’imposait. Accompagnée de ma mère, j’ai choisi dans un centre commercial en toute solennité un minuscule soutien-gorge bleu-ciel en coton. Dans la cabine d’essayage, face au miroir, j’étais euphorique. Je contemplais  ma trouvaille en adoptant maintes positions; de face, de profil, de dos, accroupie (oui, je fais tout à fond), j’ai même esquissé un petit pas de danse furtif et jubilatoire.a2IMG_7551

Par contre dans la foulée, j’ai eu droit à de nombreuses mises en garde de mon entourage. « Ne dit pas que tu as un soutien gorge en classe sinon les garçons voudront le voir », « ne montre surtout pas ton soutien aux garçons de la classe sinon ils pourraient te peloter », «fait attention à toi, les garçon aiment toucher les nénés des filles »,etc. C’est fou comme dans notre parcours initiatique de femme en devenir  nous sommes formatées, dès le plus jeune âge, à nous méfier des « grands prédateurs » que sont les garçons au lieu de nous donner des clefs pour développer des aptitudes de défenses d’égal à égal.  Au lieu de constamment obliger les filles à se nicher derrière la soit disant fragilité de leur condition féminine, il est primordial de leur apprendre pendant l’enfance qu’elles ne sont pas des agneaux et que les garçons ne sont pas des loups qu’elles devraient craindre et surestimer…a7777a9999A7

Toujours est-il que j’ai bien vite déchanté car le soutien-gorge n’est vraiment pas ce qu’il y a de plus confortable en matière de fringue. On connaît toutes la sensation indescriptible de bonheur et le soulagement que génère le fait de dégrafer son soutif à la fin d’une grosse journée et ainsi  libérer, délivrer ses mamelles  oppressées et serrées par deux armatures rigides. De plus celui qui a dit que l’enfer, c’est les autres, n’avait probablement pas à trouver sa taille de soutien dans les commerces. De toute façon, j’ai toujours été déçue par les choses dont on m’avait venté les mérites à outrance: les règles, c’est tellement nul, le string c’est surfait un peu comme la sacro-sainte Première Fois d’ailleurs. Alors je ne sais pas pourquoi, mais je ne suis pas pressée d’être enceinte!

boobs

Je réfléchis peu, mais quand c’est le cas , je met ma main sous mon menton et je souris car je réfléchis! Réfléchir, c’est beau

 

Ce qu’il faut retenir de ce look, c’est que l’on peut marier doré et argenté à condition que ce soit très discret.

T-shirt: Shein.com, les prix y sont très attractifs. La qualité n’est pas exceptionnelle.

Pantalon: Topshop

Blazer: Zara.com, j’ai pensé  très fort à un Blazer aux motifs fleuris et multicolores puis celui-ci  m’est apparu comme par magie un soir d’errance sur le web. Bizarrement, ça ne fonctionne pas pour les sous…

Shoes: H&M

Bague et bracelet: Monoprix

A bientôt ! 

Sharmela

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s