Mode

J’ai testé le conseil en image!

On a toutes déjà rêvé d’avoir à nos côtés, à l’instar des plus grandes stars, une personne capable de déterminer avec précision et professionnalisme ce qui nous sublime et fait resplendir tout notre potentiel.  A ma grande surprise, j’ai découvert qu’elle se trouve à quelques encablures de mon domicile.  Pour tout vous dire je l’ai rencontrée la semaine dernière et  je ne pouvais m’empêcher de vous faire part  de mes impressions, sans fard.

1510005324252 (2)

Nacima Bougriet est conseillère en image et personnal shopper. Elle est diplômée de l’Ecole Supérieure de Relooking de Paris et dirige l’agence Plénitude Conseil.  A la suite de plusieurs échanges téléphoniques, nous avons opté pour la formule « Mon coaching ». Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre à cause des télés-réalités sur le thème qui pullulent et véhiculent une image très caricaturale du réel. Cela dit, s’octroyer jalousement, de temps en temps, de petits moments pour soi est primordial pour notre équilibre personnel et puisque la santé passe avant tout, j’ai foncé!

nacima2

La conseillère en image m’a chaleureusement accueillie dans son univers cosy et feutré. Chaque détail de l’endroit invite à lâcher prise et à se détendre dans une atmosphère apaisante et épurée. La séance débute avec un entretien découverte d’une heure qui lui permet d’en apprendre davantage sur les goûts et habitudes vestimentaires de son interlocutrice afin de mieux l’aiguiller par la suite. J’ai trouvé ce petit exercice assez fun et je me suis prêtée au jeu à cœur joie. Je me sentais écoutée par quelqu’un qui avait la volonté manifeste de s’intéresser à certains aspects de ma personnalité sans jugements de valeur ni préjugés.

Après le questionnaire, nous avons procédé au test de colorimétrie. Il cible les tons et couleurs qui  mettent en valeur la partie du corps de notre choix.  Pour ma part, c’était mon minois que j’avais à cœur d’embellir. L’exercice consiste alors à placer des tissus de différentes teintes sous le visage et à observer comment celles-ci réfléchissent sur la peau.  Le verdict fut sans appel et très juste. Les tons chauds*, mats et sombres  me vont à ravir tandis que les tons froids* ont tendance à ternir mon hâle doré. A la fin de la session, Nacima m’a remis un nuancier de ma palette de couleurs en format de poche.

nacima

Nous sommes ensuite passées à l’analyse de ma morphologie, épisode pendant lequel j’ai vécu un véritable ascenseur émotionnel.  J’ai toujours pensé secrètement que  ma silhouette était, à quelques détails insignifiants près, similaire à celle d’une sirène. Pourquoi ? Je ne sais pas, cela fait partie des mystères de mon existence. Pourtant face au miroir, alors que je contemplais scrupuleusement mon anatomie, non sans un brin d’admiration, tous mes  fantasmes se sont anéantis, en une fraction de seconde. Et pour cause, Nacima  m’a annoncé avec tout le naturel et l’enthousiasme qui la caractérise que j’avais une silhouette en forme de H. Je ne me suis pas démenée pour autant et j’ai tout de même tenu à lui  montrer les petits creux sur chacun de mes flancs qui m’ont toujours donné l’illusion d’une taille de guêpe.  Malheureusement, la conseillère fut catégorique et à mon grand désespoir, ils n’étaient pas assez marqués.  En effet, lorsque l’on y regarde de plus prêt, j’ai les épaules et la taille dans le même alignement que mes hanches. Mon corps est donc un long  parallélépipède. J’ai un peu la même morpho qu’une brique de lait. Adieu sirène, bonjour maquereau! Selon la consultante, ma silhouette est super car son équilibre est parfait. Elle me permet d’avoir une grande liberté stylistique et de jouer sur l’androgynéité, chose que je trouve plutôt cool. En résumé, quand on arbore un H et qu’on est petite de surcroît (deuxième désillusion), on évite les jupes, les robes ou les vestes qui arrivent en dessous du genou et qui ont tendance à tasser la silhouette et on privilégie les tailles hautes, les coupes cintrées, oversized, fluides ou droites.  D’ailleurs je n’ai jamais vraiment apprécié ces manteaux exagérément longs façon Dark Vador car à chaque fois que j’ai la charmante idée de m’en affubler, j’ai l’impression de ressembler à une brique de lait volante qui parle.

 

Enfin, après tout ces petits topos dont je me suis délectée, nous avons conclu la séance par l’étude de style. Parmi une multitude de photos de tenues classées par style vestimentaire, je devais sélectionner celles qui me plaisait et expliquer les raisons de mon choix dans le but d’identifier et d’étudier mon style avec Nacima.

A l’issue de cette rencontre, j’ai enterré les à priori que j’avais sur le coaching. D’ailleurs l’hétérogénéité de la clientèle de Nacima casse toutes ces idées reçues selon lesquelles, le conseil en image serait uniquement réservé à ceux qui sont mal dans leur peau, qui ont une vie sociale inexistante ou qui ne  « savent pas s’habiller ». Cette expression populacière voire insultante ne veut pas dire grand chose; les goûts et les couleurs sont aussi éclectiques que les milliards de visages du monde. Le rôle de la conseillère en image, n’est pas de mettre les gens dans des cases pour qu’ils ressemblent à des clones livides mais plutôt de révéler et d’illuminer leur personnalité grâce à des conseils adaptés à chaque individu. Il ne s’agit pas non plus de correspondre aux critères imposés par les diktats intransigeants de notre société, mais de devenir votre propre égérie surtout dans ce monde superficiel où le paraître peu parfois déterminer notre avenir socioprofessionnel. Cet exercice peut être très bénéfique pour les personnes qui se cherchent encore, pour celles qui peinent à s’exprimer sur leurs aspirations ou qui souhaitent mettre en exergue leurs atouts et booster leur confiance en eux avec ceinture et bretelles.  Pour ma part, j’ai toujours plus ou moins su quoi choisir en matière de vêtements pour valoriser mes formes et les conseils avisés du coach en image n’ont fait que consolider mes acquis. Tout le monde peut donc y trouver son compte.

J’ai été agréablement surprise par la qualité de ce moment passé en la compagnie de Nacima. J’ai même reçu par mail mon lookbook  d’une vingtaine de page qui résume la séance avec une myriade d’astuces précises et variées.  Cette petite attention  n’a fait que confirmer le professionnalisme dont madame Bougriet a fait montre tout au long de la prestation. En rentrant chez moi je me suis dit que j’aurais fort apprécié faire cette activité avec mes amis pour mon enterrement de vie de jeune fille par exemple. Mais ce n’est que partie remise. Ce sera un prétexte supplémentaire pour renouveler mes vœux dans un futur très proche!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ton chaud : contient du jaune

Ton  froid : contient du bleu

Pour contacter Nacima, c’est par ici !

 

 

Sharmela

 

 

A bientôt 🙂 !

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s