Humeurs, Non classé

Je ne m’assois pas comme je veux

Depuis mon plus jeune âge, je sais qu’en tant que femme, ma façon de me tenir dans la jungle urbaine est ultra codée, presque légiférée. Comme tout être humain qui doit conjuguer avec ses fêlures, il m’arrive de transiger avec mon devoir de dame tombée petite dans la marmite des bonnes manières au grand dam des intransigeants pudibonds.

40106826_290794035055571_1085411112704278528_n

 

La dernière fois que cela s’est produit, c’était à la fin d’un dîner entre filles. A la sortie du restaurant, révélations abracadabrantesques obligent, mes amies et moi nous sommes éternisées à discutailler sur les marches d’une petite place située dans le centre-ville.  Pour pallier à l’inconfort de la position assise  dans laquelle mon séant se trouvait, mes jambes se sont naturellement écartées. Rien de très dramatique en somme puisque je portais un jean. La vraie dimension dramatique dans cette affaire du legsgate*, c’est le sursaut dont je fus prise et la rapidité avec laquelle j’ai discrètement refermé ces satanées jambes fort irrévérencieuses.  L’honneur fut sauf!

C’est très tôt que j’ai appris à m’asseoir et à me familiariser avec le réflexe atavique des jambes croisées même lorsque je suis en short ou en pantalon. J’ai surtout compris que je ne devais pas déroger à la règle sous peine de voir cet affront interprétée comme une ostensible proposition coquine ou d’être victime de quolibets puérils en tout genre émanant aussi bien de la gente féminine que de la gente masculine.

IMG-20180815-WA0015-01

Cette énième injonction pas aussi anodine qu’elle n’y parait et toutes les autres du même acabit, encouragent vivement les femmes à faire preuve de discrétion, à ne pas se rebiffer  et de fait à renoncer à leurs ambitions. Dans un monde parallèle, les hommes quant à eux  sont incités, dès leur plus jeune âge, à exprimer leur force, leur détermination, leur puissance et à marquer leur territoire près d’un bosquet ou d’un muret en cas d’envie pressante. Inconsciemment, leur attitude dans l’espace public est un moyen d’asseoir leur domination et du coup, gros spoiler, la nôtre est révélatrice de la place pas très enviable des femmes dans notre  société.

Ma réaction sur ses marches fut un tantinet démesurée à l’instar de tous ces diktats et clichés archaïques. J’ai réagi comme si je venais de manger un chat trop mignon en public alors que j’étais simplement assise le plus naturellement du monde sur une marche, en jean. Pour l’heure, je n’ai pas encore réussi à braver cet automatisme beaucoup trop ancré dans nos us et coutumes. Cela dit,  la prise de conscience individuelle des inégalités et de leur impact  retentissant sur la condition féminine est une étape de franchie pour déjouer activement les conventions qui minent l’existence des femmes.

 

 

*scandale des jambes

 

Môm jean: Zara

Top: Naf Naf

Espadrilles: Urban Outfiters

Sac: Vintage Market de Bruxelles

 

 

A bientôt 🙂 !

 

Par défaut

2 réflexions sur “Je ne m’assois pas comme je veux

  1. Mansuy dit :

    C’est vrai que ce geste apparemment insignifiant est révélateur d’une certaine forme de sexisme à l’encontre des femmes. Pour le reste juste une observation qui n’a pas trait au fond de l’article mais qui concerne l’usage inutile d’anglicismes. « spoiler » en français il existe 3 termes équivalents : « révéler » , dévoiler », « gâcher ». Exemple : « Ne me gâche pas mon plaisir en me révélant la fin de l’histoire ». De même et en revenant à cet article on peut parler « d’étalement masculin » lorsque des hommes, dans l’espace public artent leurs jambes parce que la position est plus confo qu’on lit trop souvent dans les médias.

    J'aime

    • C’est une bonne chose que vous ayez compris le fond de l’article et que vous ayez pris le temps de le lire. Je vous en remercie. Pour le reste vous ne m’apprenez rien. Ses anglicismes collent parfaitement avec la ligne éditoriale de mon blog. Cordialement

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s